Pensez a vider le cache de votre navigateur pour le bon fonctionnement du site

VOSTFR
Cerrar

Ajouter un vote positif (+1) +8 Ajouter un vote negatif (-1)
Mode Cinema




 





    L'Idéal En Streaming


    Date de sortie : 15 juin 2016  (1h 30min)
    Réalisateur : Frédéric Beigbeder (2016)
    Avec : Gaspard Proust, Audrey Fleurot, Anamaria Vartolomei
    Catégorie : Film / Comedie / VF
    Film en Version : DVDRip
    Résumé Du Film : L'ancien concepteur-rédacteur Octave Parango de « 99 francs » s'est reconverti dans le "model scouting" à Moscou. Cet hédoniste cynique mène une vie très agréable dans les bras de jeunes mannequins russes et les jets privés de ses amis oligarques... jusqu'au jour où il est contacté par L'Idéal, la première entreprise de cosmétiques au monde, secouée par un gigantesque scandale médiatique.Notre antihéros aura sept jours pour trouver une nouvelle égérie en sillonnant les confins de la Russie post-communiste, sous les ordres de Valentine Winfeld, une directrice visuelle sèche et autoritaire.Entre les réunions de crise à Paris, les castings à Moscou, une élection de Miss en Sibérie, une fête chez un milliardaire poutinien et une quête des "new faces" aux quatre coins de l'ex-URSS, le fêtard paresseux et la workaholic frigide vont apprendre à se supporter et peut-être même à se sauver.
L'Idéal Trailer

4 » (26 Novembre 2016 01:04)

Du sous-99f et c'est encore cher payé.

Deux
+1

3 » (11 Novembre 2016 23:59)

Ayant adoré 99frs , alors c'est la totale déception ,c'est vrai dans 99 il y a Dujardin avec, qui s'appuie sur une bonne écriture d'accord mais qui est le personnage du film qui met l'histoire en valeur et Frédéric Beigbeder avait encore tous ces neurones pour croquer son milieu de cette manière si pertinente avec humour et lucidité . Pour Idéal ,je n'ai pas tenu tout le film c'est du recopiage mal fait avec un Gaspart Proust en bouche-trou.... que c'est triste quand la décadence n'est plus ou pas géniale . J'ai eu un peu honte pour Frédéric Beigbeder.. Il n'est pas Bukovski qui à la fin finissait quand même par gonfler ses amis , mais dont l'écriture si elle n'a pas durer ne s'est pas vautrer..
Mais il lui faut peut-être un électrochoc ... Qu'il est un peu la honte en boite et qu'il se dise c'est le temps de faire une retraite à la campagne , histoire de voir un peu autre chose et ne pas gâcher définitivement le talent qu'il a ... autrement il finira en vieux bobo rabâchant son passé à des minettes de moins en moins classe dans des boites de moins en moins fréquentables.... mais vu le snobisme du bonhomme je crois qu'il ne le supporterais pas ... çà sera peut être son prochain film la déchéance d'un ancien "génie" de la pub qui n'a pas su se renouveler ce qui est mortel pour le milieu . mais faut qu'il reprenne Dujardin car Proust n'est pas un bon acteur , espérons seulement qu'on n'en vienne pas là !
+1

2 » (11 Novembre 2016 20:52)

L'analyse d'ULTRACHARCUTIER est excellente. J'avais lu "99 F" il y a un bail et j'avais adoré le bouquin - et découvert pour la 1ère et seule fois l'auteur Beigbeder. Je ne savais pas que le roman avait été porté à l'écran, et encore moins que le personnage Octave était interprété par Jean Dujardin, un acteur que j'apprécie particulièrement, alors merci du conseil!
J'ai regardé les 2 films. Il est étrange que le film de Jan Kounen soit sorti en même temps que la série "Mad men", à l'univers comparable, et que l'on retrouve dans les deux la même image récurrente de la chute annoncée (dans le générique pour Mad men; dans 2 séquences superbement réalisées pour 99 F)...
+1

1 » (10 Novembre 2016 18:43)

Si vous avez vu 99 Francs:
- Frédéric Beigbeder n'est pas Jan Kounen, et ya aucune originalité dans la mise en scène (le pire c'est que ça essaye).
- Gaspard Proust n'est pas Jean Dujardin (ni Kurt Cobain), et dans l'ensemble ça joue plutôt mal. Probablement la coke.
- Le scénario échoue à faire ce que faisait l'autre, c'est à dire rendre des personnages immondes très attachants. A la fin du film j'avais encore envie d'égorger l'ensemble du casting.
- J'ai passé 1h30 avec un réalisateur juste à côté de moi, qui me mettait des grands coups de coude en me répétant "Hey, chui décadent, hein, là, non, tu trouves pas que chui décadent, t'es pas choqué, là, chui pas top original dans ma dégueulasserie / dénonciation du système?!". Ce que faisait aussi 99 Francs, mais lui avait l'avantage d'une personnalité super forte, par son scénario à la fois fluide et concis, des dialogues énormes et quelques sketches mémorables.
Ya quelques bons passages dans celui-là, ya Jonathan Lambert, ya des répliques choc, ya cent-vingt-huit paires de jolis seins (de par chez moi on dit "compensation"), mais l'impression générale est moins percutante, plus artificielle.
En fait les deux films essayent de dénoncer la même chose (la vacuité), mais L'Idéal se retrouve aussi vide que ce qu'il essaye de décrier.
En gros, c'est une auto-parodie.
Et c'est dommage parce que Beigbeder est un auteur très sympathique. mais faut pas qu'il fasse de cinéma. En tout cas pas comme ça. L'amour dure 3 ans commençait déjà à prendre l'eau, mais là, j'espère que t'as ramené tes palmes.

Oh, et je sais pas si c'est juste le lecteur sur lequel j'étais, mais ya pas mal de dialogues en anglais, voire en russe, sans sous-titres. Bravo le veau.

Si vous n'avez pas vu 99 Francs:
Allez voir 99 Francs.
Merci au site!
+1

Information

Les membres de Visiteurs ne peuvent laisser de commentaires.