Pensez a vider le cache de votre navigateur pour le bon fonctionnement du site
VOSTFR
Cerrar

Ajouter un vote positif (+1) +124 Ajouter un vote negatif (-1)
Mode Cinema




 





    Whiplash En Streaming


    Date de sortie : 24 décembre 2014  (1h 47min)
    Réalisateur : Damien Chazelle (2014)
    Avec : Miles Teller, J.K. Simmons, Paul Reiser, Melissa Benoist
    Catégorie : Film / Drame / Musical / VF / HD
    Film en Version : Haute-qualité
    Résumé Du Film : Andrew, 19 ans, rêve de devenir l’un des meilleurs batteurs dejazz de sa génération. Mais la concurrence est rude auconservatoire de Manhattan où il s’entraîne avec acharnement.Il a pour objectif d’intégrer le fleuron des orchestres dirigé parTerence Fletcher, professeur féroce et intraitable.Lorsque celui-ci le repère enfin, Andrew se lance, sous sadirection, dans la quête de l’excellence...
Whiplash Trailer

45 » (20 Avril 2017 23:53)

Yes papa
0

44 » (30 Septembre 2016 00:28)

Bonjour, aucuns des liens ne fonctionnent...
0

43 » (25 Avril 2016 14:56)

sorenhiill
liens mort
+1

42 » (4 Fevrier 2016 12:37)

Super film !! merci
0

41 » (24 Decembre 2015 00:38)

TRES BON FILM;;;
0

40 » (22 Decembre 2015 23:39)

Rien a dire! Juste whaou
0

39 » (15 Decembre 2015 15:41)

lienmort Vous pouvez régler sa svp ?merci d'avance
0

38 » (7 Novembre 2015 21:01)

topissime
un régal
merci au staff thankyou
0

37 » (16 Septembre 2015 01:08)

film incroyable !!!!
0

36 » (9 Septembre 2015 15:54)

Lien de Qualité HD 720p
0

35 » (25 Aout 2015 19:36)

Citation: FHl98
Le film de Damien Chazelle aborde 2 thèmes distincts et coordonnés, la scène d'introduction révèle bien cette relation.
Il s'agit en premier lieu de l'artiste démiurge et en deuxième lieu le rapport Maître/élève.
Artiste démiurge car Andrew possède une idée de la musique transposée grâce à la batterie dans le réel, il s'y consacre corps et âme ( au détriment de sa santé et de ses relations ).
De plus, en parlant de relation, celle de Maître/élève est ici corrompue, mortifère, le personnage de J.K Simmons pousse son élève dans ses derniers retranchements, où la limite entre la haine et la passion finie par être franchise.
Mais le point le plus pertinent du réalisateur reste celui où la Musique ( art noble, libéral en vertu de sa racine mathématique ) est désacralisée par la pratique d'Andrew qui ,malgré la partition, semble chaotique et déchaînée, c'est à dire une sorte d'antithèse entre l'art musical en soi et son application, aspect fort bien mis en scène dans la rigidité des plans et les cuts vifs du montage.
De ce fait, le duo Simmons/Teller fonctionne très bien, l'environnement universitaire et les conservatoires encadrent le tout brillamment. Les seconds rôles permettent une meilleure identification au protagonistes.
Donc le film est selon moi une réussite dans son intention de départ, la conclusion est une très bonne synthèse du développement des personnages qui mettent leur égos de côté au profit de leur passion, de la Musique, de l'Art.
Merci au staff pour le partage et bon visionnage !

Bien dit !
+2

34 » (25 Aout 2015 17:17)

Le film de Damien Chazelle aborde 2 thèmes distincts et coordonnés, la scène d'introduction révèle bien cette relation.
Il s'agit en premier lieu de l'artiste démiurge et en deuxième lieu le rapport Maître/élève.
Artiste démiurge car Andrew possède une idée de la musique transposée grâce à la batterie dans le réel, il s'y consacre corps et âme ( au détriment de sa santé et de ses relations ).
De plus, en parlant de relation, celle de Maître/élève est ici corrompue, mortifère, le personnage de J.K Simmons pousse son élève dans ses derniers retranchements, où la limite entre la haine et la passion finie par être franchise.
Mais le point le plus pertinent du réalisateur reste celui où la Musique ( art noble, libéral en vertu de sa racine mathématique ) est désacralisée par la pratique d'Andrew qui ,malgré la partition, semble chaotique et déchaînée, c'est à dire une sorte d'antithèse entre l'art musical en soi et son application, aspect fort bien mis en scène dans la rigidité des plans et les cuts vifs du montage.
De ce fait, le duo Simmons/Teller fonctionne très bien, l'environnement universitaire et les conservatoires encadrent le tout brillamment. Les seconds rôles permettent une meilleure identification au protagonistes.
Donc le film est selon moi une réussite dans son intention de départ, la conclusion est une très bonne synthèse du développement des personnages qui mettent leur égos de côté au profit de leur passion, de la Musique, de l'Art.

Merci au staff pour le partage et bon visionnage !
+5

33 » (22 Juillet 2015 15:58)

Film exceptionnel .
0

32 » (16 Juin 2015 21:49)

admirable!!!! la détermination de andrew!!!!!
0

31 » (15 Juin 2015 17:59)

Lien mort, est-ce normal?
+2

30 » (8 Juin 2015 21:54)

Bonjour, tout les liens sont morts lienmort
0

29 » (1 Mai 2015 23:13)

Citation: chewbaka23
Ce film en une phrase : Karaté kid batteur avec un prof nazi. Tout est mauvais, à part le son, sinon une vrai perte de temps, le jeu du prof ne suffit pas à porter le film,( 1 oscar ? ), même en tant que passionné de musique, c'est dire. NUL ! thankyou quand même.

Maîtrise de la Perfection ou Perfection de la Maîtrise ?... Ce film est une excellence... C'est parfois ça aussi la musique... Et oui... ;)
0

28 » (26 Avril 2015 02:15)

Enorme il ma pris au trip!!!!!!!! J'ai sué au rythme de la batterie, super film. topmegacool plusun
0

27 » (8 Avril 2015 23:24)

MAGNIFIQUE !!!!
0

26 » (19 Mars 2015 18:18)

Ce film en une phrase : Karaté kid batteur avec un prof nazi. Tout est mauvais, à part le son, sinon une vrai perte de temps, le jeu du prof ne suffit pas à porter le film,( 1 oscar ? ), même en tant que passionné de musique, c'est dire. NUL ! thankyou quand même.
-3

Information

Les membres de Visiteurs ne peuvent laisser de commentaires.